* #MeToo *

Le Hashtag #MeToo et #balancetonporc sont en ce moment populaires sur les réseaux sociaux. Des femmes et des hommes racontent les agressions sexuelles, harcèlements et propos sexistes dont ils ont été victimes.

Il y a plusieurs mois, nous avons publié un article sur le blog de Madame (lorsque nous l’utilisions encore) relatant des faits qui me sont arrivés et j’avais envie de le partager aujourd’hui ici et de dire #MeToo

…….

En sortant de chez mon ostéopathe ce matin j’ai eu envie d’écrire ce qui m’était arrivée et plus généralement de parler de harcèlement moral et physique quasi quotidien que les femmes subissent. Et puis avec l’investiture de notre macho misogyne en chef Mr Trump et la Marche des Femmes on pouvait pas tomber mieux pour en parler.
Encore la semaine dernière une journaliste rapportait sur Twitter qu’un homme lui avait mis la main aux fesses en sortant du train (Oui se faire mettre la main aux fesses par un inconnu ou sans qu’on l’ait voulu est une agression sexuelle).
Pour en revenir à nos moutons, avec la trentaine qui approche, j’ai dû consulter un Ostéo pour me remettre le dos en marche. Et aujourd’hui, alors qu’il m’avait demandée de m’allonger sur le ventre, dos nu pendant qu’il se lavait les mains, le voilà qui me dit « c’est plutôt agréable de voir des femmes dénudées dans son bureau non? J’ai un beau métier moi! ».

Bon on se remet dans le contexte: il est 8h du mat, je suis couchée sur le ventre sur une table de massage à moitié à poil et endormie….et je ne sais pas quoi répondre. Je me sens nulle, pas du tout en position de force pour lui en jeter plein la figure alors je me tais et garderai le silence jusqu’à la fin de la séance.

En sortant je me refais la scène et regrette de n’avoir rien dit. J’aurai pu me la jouer grande gueule « vous voulez pas voir mon cul aussi pendant que vous y êtes? », ou alors la féministe syndiquée « mon petit bonhomme je pense pas que ce soit marqué dans ton code d’éthique, j’en ai pas fini avec toi et ta testostérone a deux balles ». Oui bah raté, rien de tout ça.

Tout ça me fait penser à d’autres mésaventures qui me sont arrivées ces dernières années.

L’année dernière, j’assistais a un rendez-vous client avec deux collègues dont un que je rencontrais pour la première fois. Le repas du midi nous avait été servi dans la salle de réunion et voyant des assiettes et serviettes traîner, je les ai prises pour les mettre à la poubelle (jusque-là rien d’extraordinaire). Mon collègue, (que je ne connaissais pas) vient à côté de moi, se sert du café et me dit « toi ça se voit que ta mère t’a bien élevée ». Pardon??? Alors je lui dis que je ne suis pas sure d’avoir compris et qu’il pourrait aussi m’aider a ranger pour montrer que lui aussi a bien été élevé. (soupir…).

Autre histoire vieille de quelques années. Un soir, je faisais un afterwork avec des collègues dont mon chef. Tout se passait très bien jusqu’au moment où j’ai dû me baisser pour ramasser mon manteau et que mon collègue (avec qui je travaillais indirectement) me mette une grosse fessée. Oui tu as bien lu, pas une petite main aux fesses (quoique ça reste une fessée donc qu’importe la taille de la fessée….), mais la claque que tu sens passer et qui te fait te redresser direct. Aucune réaction de mon chef, ni de personne en fait…. Juste à la fin, mon collègue que j’appellerais Père Fouettard me glisse à l’oreille « Ce qui se passe ici reste ici ». Et il est parti. En fait le pire dans tout ça c’est que mon chef n’a pas levé le petit doigt devant moi pour me défendre, que je n’ai moi-même rien dit et que j’ai passé plusieurs mois à travailler à côté de lui dans le même open space. Plus personne n’en a jamais reparlé. Je me suis sentie humiliée, je n’étais pas en poste depuis longtemps et je n’ai pas su comment réagir. Est-ce que j’aurais réagi autrement si ça m’était arrivé aujourd’hui? Probablement. Je donnerais des claques à la Alice que j’étais pour n’avoir rien fait.

Enfin, qui n’a jamais eu droit aux fameux: «Hey Madmoiselle t’es bien charmante tu me passes ton 06?», « Excusez-moi de vous déranger mais je vous trouve magnifique, ça vous dirait de prendre un verre? » Ces fameuses petites phrases que certains hommes te lancent dans la rue alors que t’es tranquille en train de marcher. Tu regardes personne, t’as ta musique dans les oreilles et le mec vient te voir, te stoppe et commence a tchatcher. Alors oui c’est vrai, y’a pire dans la vie, mais le problème c’est que ça arrive souvent plusieurs fois dans la journée ou dans la semaine, que t’avais rien demandé et que tu te retrouves plantée devant un mec que tu connais pas (et qui te plais pas. Oui parce-que on est d’accord que c’est jamais Brad Pitt qui t’interpelle) et que tu dois maintenant chercher des excuses pour t’en dépatouiller. Et gare a toi si tu ne remercies pas le Mâle pour ce moment que tu trouves forcément ultra plaisant (tousse fort). Donc oui, le harcèlement de rue tu vois, c’est pas tip top .

Tout ça pour dire que même si on est au XXIe siècle, y’a des choses qui changent pas et ce n’est pas en restant silencieux que ça va bouger. Beaucoup prennent ça a la légère et lynchent les filles qui se révoltent et dénoncent ce qu’elles subissent. Et curieusement, beaucoup sont des femmes! Comme quoi, on a encore du pain sur la planche!

Alice