* L’importance du sommeil dans notre quotidien *

Dormir ? mais pourquoi ?

Lorsque j’étais petite, je n’aimais pas dormir. Je refusais de faire des grasses matinées. J’avais systématiquement l’impression de rater quelque chose … Me réveiller à 9h pendant les vacances ? impossible, ma journée serait foutue.

Il y a encore quelques mois, ma relation avec le sommeil était très particulière : c’était clairement une perte de temps et la culpabilité de dormir « trop » était bien trop présente ! 

Je me suis intéressée au sommeil lorsque mon ami à commencer à souffrir de sa fatigue. Hyperactif, il est cet homme à vouloir faire 1 000 choses dans sa journée : autant vous dire que dormir ne fait également pas parti de ses priorités. Il y a quelques semaines, l’homme joyeux, dynamique et jovial s’était caché pour laisser place à un homme grincheux, démotivé de tout, qui répétait à longueur de journée des «  je suis fatigué » … ! Nous avons dans un premier temps mis ça sur le compte du mauvais temps. Comme cette fatigue persistait et femme inquiète que je suis, je l’ai forcé à faire une prise de sang complète de chez complète, persuadée qu’il avait une carence quelque part. Evidemment, la prise de sang fut excellente et la réponse du médecin fut d’une logique implacable … : « il ne dort pas assez et n’écoute pas son corps »…

J’ai donc creusé ce fameux sommeil et essayé de comprendre les différentes répercussions qu’un manque de dodo apportait.

Combien d’heures dois-je dormir pour être en forme ? …

Mon kiné a besoin de dormir 6 heures par nuit pour être en forme et au top de ses capacités le lendemain. Ma meilleure amie subira sa journée si elle n’a pas ses 9h de sommeil derrière elle …

Injustice je sais !

Pourquoi ?

Le sommeil est influencé par de nombreux facteurs génétiques, ce qui justifie que nous n’avons pas tous les mêmes profils de dormeurs. En fonction de notre âge et  de nos habitudes, notre cycle de sommeil change.

Du coup, comment trouver ton temps de sommeil idéal ?

Tout simplement en testant ! Le plus simple et le plus conseillé est de tenir une sorte de journal de son sommeil :

  • Quelles sont vos heures de coucher
  • Quelles sont vos heures de réveil
  • Comment vous sentez-vous dans la journée ?

Grâce à ça, vous allez rapidement déterminer votre tranche horaire de sommeil ! Je dis tranche car celle-ci peut varier en fonction des saisons ou des moments de votre vie comme évoqué précédemment. Vous avez toujours été du matin et puis d’un coup, vous êtes plutôt du soir …  c’est normal, notre vie bouge.

Moyen plus « technologique » … les applis sur votre téléphone. Mais vu que je prône le « dodo sans téléphone à côté de sa tête », je ne développerai pas ce point ☺

Parallèlement à cette recherche de notre tranche de sommeil nécessaire, nous avons mis en place des petites techniques pour améliorer notre sommeil et le rendre réellement régénérateur. Bah oui, dormir c’est bien, dormir bien c’est mieux.

1- J’ai accepté de ne pas aller me coucher à la même heure que mon ami.

Bien que vivant ensemble, nous avons tous les deux, une fois de plus, des besoins différents.

J’avais lu de nombreux articles préconisant le fait d’aller se coucher avec son conjoint, à la même heure, pour l’équilibre du couple. Pour autant, chaque personne à sa propre horloge interne : mon ami n’a pas besoin de dormir, comme moi, entre 7h et 8h pour être en forme.

Suivant à la lettre ce que j’avais pu lire, je luttais donc quotidiennement dans le canapé pour ne pas m’endormir et le lendemain … BAM fatiguée au travail, en fin de journée, avec mes amis et … avec lui.

J’ai donc pris la décision d’écouter mon corps et d’aller me coucher lorsque j’en ressentais le besoin.

Parfois je vais me coucher seule et parfois non. Cela n’a pas été évident au début car je cassais une vielle habitude ( nous reparlerons des habitudes dans un prochain article ) mais depuis, je vis beaucoup mieux mes journées !

2- Dégager le téléphone/tablette de la chambre :

Haaaa je sais que vous n’allez pas aimer ce point ! Je n’aime pas dormir avec mon téléphone à côté de la tête : c’est vraiment mauvais. Je sais qu’il y a plein de choses mauvaises blablabla mais les radiations dégagées par le téléphone sont vraiment nocives pour la santé. Cela peut même nous créer des cauchemars, nous empêcher de dormir, nous réveiller plusieurs fois par nuit …

Du coup nous avons installé un téléphone fixe à la maison «  en cas d’urgence » et essayons un max de dégager ce téléphone de nos têtes et de l’éteindre. Si vous n’avez pas la possibilité d’avoir un fixe, il est toujours possible d’activer le mode « ne pas déranger » si vous avez un iphone et « autoriser les appels » en renseignant un contact prioritaire.  Pour ma part j’y arrive, mon copain … c’est un peu plus compliqué. Des experts en sommeil indiquent que le téléphone doit se trouver à un mètre de notre corps lorsque nous dormons …

Pour ceux qui utilisent l’excuse du réveil deux choix : soit vous acheter un réveil , soit vous mettez votre téléphone à proximité de la chambre et ainsi, vous vous obligez à vous lever pour éteindre le téléphone n’étant pas à portée de main. Une fois levé(e), plus besoin de retourner dans son lit, vous êtes réveillé(e) !

3- Favoriser les activités et univers relaxants le soir

Activités :

Il est aussi fortement conseillé de favoriser les activités relaxantes avant d’aller se coucher comme lire un livre (mais attention, pas trop longtemps sinon cela stimule l’intellectuel et on réveille le cerveau), un cours de yoga doux, du tricot, ou une petite méditation. Eviter de jouer à « Call of duty » par exemple ou de regarder un film super stressant ! En fait, il est conseillé d’éviter les écrans tout court à partir d’une certaine heure.

Pour ma part, j’adore mettre de la musique relaxante lorsque je prends ma douche ou lorsque je me démaquille. J’utilise l’application Spotify – musique relaxante / relaxation  / sleep ). Une fois dans ma chambre, je vaporise nos oreillers du spray SOS Douce Nuit de Nature et découverte. 650.jpeg

Puis, je lis 15-20 min. De manière générale, mes yeux se ferment assez rapidement ☺

J’essaye tout de même d’aller me coucher et de me lever aux mêmes heures. C’est assez compliqué les week-ends mais l’important est d’essayer de rester constant un maximum.

L’environnement :

Outre les activités, l’environnement doit également être relaxant : votre chambre doit être un lieu relaxant. Il est donc fortement déconseillé de l’utiliser comme votre bureau bourré d’appareils électroniques, cette fameuse lumière bleue dont on a déjà parlé.

Aussi endormez-vous dans des draps propres, avec un pyjama destiné au dodo qui vous plaît et également propre. Il est important de ne pas utiliser des vêtements de sport ou autre en guise de pyjama mais bien un pyjama destiné à votre nuit de sommeil. Hé oui, c’est important pour le message envoyé au cerveau !

Les petits plus :

  • Eviter de diner trop lourd
  • Mais n’allez pas dormir le ventre vide non plus !
  • Buvez une bonne tisane suffisamment en amont de votre dodo pour éviter de vous lever en pleine nuit …
  • Eviter de fumer avant d’aller dans votre lit
  • N’emmenez pas vos problèmes avec vous dans le lit

Dernier point … si vous avez des comptes à régler avec quelqu’un, une dispute à faire éclater …, évitez de le faire avant d’aller dans votre lit ! s’endormir énervé n’est pas bon pour votre santé ☺

Voila quelques conseils. La liste est longue et on pourrait en parler des heures.

Au final, grâce à toutes ces petits routines mises en place, je prends de plus en plus de plaisir à retrouver mon lit. J’aime toujours me réveiller tôt et je ne suis toujours pas une fan inconditionnelle du sommeil mais j’ai pris conscience de l’importance de dormir pour être bien dans sa tête et bien dans son corps.

Et vous ? ressentez-vous le besoin de dormir ? culpabilisez-vous de vos grasses matinées ? quels sont vos conseils ?

Belle journée à tous !